bracelet connecté

Des drones commerciaux

Pourquoi les drones commerciaux ne sont pas prêt d’être autorisés en France !

Courier international expliquait dans son dernier numéro que certains États d’Amérique avaient voté en faveur de l’usage de drone pour livrer des colis.

Comme l’avait mis en vidéo Amazon au travers de son coup de pub au moment de noël, de petits drones seront autorisés à effectuer des livraisons entre un entrepôt de stockage et un consommateur final ou un magasin de proximité.

On peut imaginer que dans certains cas, la livraison par drone puisse simplifier le quotidien. Pour les personnes âgées ou à mobilité réduite, se faire livrer ses médicaments par sa pharmacie à domicile leur ferait gagner de l’autonomie. Dans de petits villages, la pharmacienne se déplace encore jusqu’à chez son client, mais plus les zones rurales se développent, et moins l’on trouve ce genre de services personnalisés. Le drone serait donc un moyen de transport financièrement réalisable.

Cependant, à l’échelle d’une ville de plus de 100.000 habitants (ou moins, difficile à estimer), il est difficile d’imaginer un trafic aérien de drone. Aujourd’hui, la législation française décrit les conditions de pilotage d’un drone en 4 scénarios suivant : le poids de ce dernier, la hauteur à laquelle il va voler, les caractéristiques démographiques de la zone de survol ou encore le mode de pilotage.

En résumé, à moins de 100m d’une habitation, il est, à l’heure actuelle, difficile de faire décoller un aéronef homologué par la DGAC même en étant équipé d’une DNC et d’une autorisation préfectorale qui sont des documents indispensables pour effectuer toute opération.

La législation est amenée à changer rapidement dans les mois et années à venir. Les procédures vont être allégées, simplifiées, clarifiées pour les professionnels du drone. Mais en ce qui concerne les vols commerciaux, il faudra se contenter d’un montage vidéo façon Amazon pendant encore quelques années pour effectuer le transport d’un colis par drone.

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *