bracelet connecté

Test du Jawbone UP24

« Quantify self » grâce à un bracelet connecté passe-partout et plutôt pratique !

Ce terme sonne encore un peu futuriste et pourtant on le retrouve de plus en plus lorsque l’on se penche sur le développement des objets connectés.

On en voit apparaître de toute sorte, mais après les produits domotiques, ce sont ceux que l’on retrouve le plus : garder le contrôle de soit de manière physique.

C’est bien de cela qu’il s’agit puisque ces appareils mesurent, quantifient, traitent et analysent ce que nous appellerions notre fonctionnement si nous étions des robots.

Les bracelets Jawbone, contrairement aux autres bracelets connectés que l’on peut trouver sur le marché, n’a pas d’écran. Cela fait tout son charme puisqu’il n’a en apparence pas l’allure futuriste et imposant qu’ont ses concurrents. En revanche, ses dimensions taillées et son design travaillé font toute sa finesse. Il s’adapte de plus à tous les poignets puisqu’il est proposé en plusieurs tailles (S, M ou L) et plus encore de par son élasticité.

bracelet connecté

Le Jawbone UP24 est disponible en orange ou noire au prix de 129 €. Comparé à son prédécesseur le Jawbone UP, le UP24 (tout comme les UP2 et UP3) sont doté d’un système bluetooth BLE qui facilite le transfert des données. 

Le Bluetooth permet de connecter à tout moment et sans câble, le bracelet à un smartphone ou une tablette pour avoir un visuel sur son « Quantify self ». L’application (adaptés à Android & IOS) est très sympathique et facile d’usage. Lors de l’installation de l’application sur mobile, il est nécessaire de faire un étalonnage pour améliorer la performance de traitement des données relevées. Mais ensuite, l’application ne vous servira plus qu’a consulter vos relevés : combien de kilomètres vous avez marché dans la journée, combien d’heures de sommeil profond vous avez eu par rapport aux heures de sommeil léger ou de temps passé au lit.

bracelet connecté

Le passage du mode « jour » au mode « nuit » se fait à l’aide de l’unique bouton présent à l’une des extrémités du bracelet. Deux autres modes sont proposés : pour la course à pied et… La sieste. Pour ce dernier, il est possible de programmer via l’application, un réveil après une durée maximale de sommeil ou au meilleur moment. Lorsque que le bracelet récent que l’on a tendance à se réveiller, il se met alors à vibrer. Un réveil en douceur, à temps voulus.

Il faut l’essayer pour l’adopter. On le trouve au début amusant, puis intriguant et enfin utile pour changer de mode de vie et s’habituer à bouger plus au quotidien.

On s’attend à ce que les bracelets connectés comme ce Jawbone UP24 puissent dans un futur proche offrir plus d’options et plus de modes de fonctionnement comme le relevé du rythme cardiaque. Mais en attendant, on se contera pour leur prix de leur côté « Quantified-self ».

1 réponse

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] de Bleu, un noir, un violet et un Orange en plus (pour ceux qui avaient investi dans le premier Jawbone UP24 orange, et qui auraient envie de changer de modèle mais pas de […]

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *