cobotique

Les robots collaboratifs

robot

Ce type de robot, comme l’Universal Robot, l’un des plus avantageux en terme de rapport performance/prix, est utilisé pour répéter des tâches à faibles valeurs ajoutée. Ils peuvent porter des charges relativement faibles, pas plus de 10 kilos en bout de bras pour le modèle UR10 par exemple, et leur principe consiste à fixer en bout de tête un préhenseur, un laser, un pinceau… suivant la tâche que l’on souhaite voir se réaliser.

Les robots collaboratifs s’intègrent facilement au sein d’une chaine de production existante au regard de leur taille et de leur capacité à s’arrêter lors d’un quelconque contact avec un humain. Il s’intègre donc facilement dans n’importe quel environnement, et cela, sans enceinte de sécurité.

Facilement programmable et reprogrammable

L’autre avantage majeur qu’offre ce type de robot réside dans leur facilité de programmation. Il suffit alors de leur indiquer des points de passage à l’aide de la tablette, ou télécommande de contrôle fourni, ou non avec le robot, pour que celui-ci se déplace ensuite entre de points en points. Le robot effectue ainsi un cycle.

Le développement de la cobotique

Cette technologie nommée robotique collaborative ou cobotique, à tendance à se développer dans l’industrie et notamment chez les PME pour qui l’acquisition d’un robot de ce type reste abordable : entre 20 et 30.000 €. Une formation d’une ou deux journées est généralement souhaitée pour la programmation, ou une installation clé en main pour un montant d’environ 10% du prix d’achat.

Dernièrement, la marque Kuka, a présenté sont robot collaboratif, qui sera dans les prochains mois disponible à la vente. Il offre des performances, toujours sur 6 axes, extraordinaires comme on peut le voir sur la vidéo qui suit. Actuellement, Airbus l’aurait à l’essai pour des tâches à haute précision.

Mais à côté des secteurs d’activités cités précédemment et que l’on sait friands de robot pour leur compétitivité, la cobotique s’ouvre à d’autres secteurs d’activité où des tâche répétitive, épuisante, ou qui nécessite une grande précision pourrait être remplacé par des bras robotisés.

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *