Jumping sumo parrot

Jumping Sumo de Parrot

Un mini drone terrestre

Parrot présente son Jumping Sumo comme un minidrone alors qu’il ne vole pas et cela m’a interpelé alors je me suis renseigné et en effet, un drone peut être, d’après Wikipédia, « un véhicule ou robot terrestre, de surface ou sous-marin, doté d’autonomie ». Le Jumping Sumo est donc un minidrone terrestre, doté de la capacité d’effectuer des jump de 80 cm de haut !

Notons que Parrot est une innovation présentée par la société française au CES 2014 mais qu’un nouveau modèle muni de différents types de roues interchangeables a été annoncé lors du CES de Las Vegas qui s’est déroulé en ce début d’année 2015.

 Pilotage

Tout comme son concurrent Ollie, Jumping sumo peut être comparé à une voiture télécommande des temps modernes : plus lente, mais plus agile. En effet, il ne vous aura jamais était aussi facile de faire des sauts qu’avec ce minidrone terrestre.

Pour le piloter, vous utiliserez le WiFi de votre smartphone ou tablette ainsi que l’application FreeFlight 3 qui vous donne accès à l’interface graphique que vous retrouvez dans la vidéo ci-dessous. On apprécie le retour vidéo offert par la caméra frontale du Jumping Sumo puisqu’en effet, la technologie WiFi une portée de 50 mètres et à cette distance, à moins d’avoir des jumelles,il est difficile de savoir ou l’on envoie son minidrone terrestre. Cela offre donc un vaste terrain de jeu.

 

Possibilités créatives

Le jumping sumo est équipé d’un microcontrôleur qui lui permet de garder son équilibre en toute circonstance et de retombé ainsi toujours prêt à repartir après qu’il était propulsé par son ressort. Ce qui me semble intéressant avec ce jouet c’est qu’un enfant va construire son parcours, avec tout un tas d’obstacle à franchir ou à détruire avant d’utiliser le jumping sumo. Il va observer son environnement rassembler ce qu’il pourrait lui servir puis se faire son propre terrain de jeu. Attention toute fois au vase de collection qui traîne sur le rebord de la petite table de salon. L’idéal à mon avis est d’utiliser le Jumping Sumo en extérieur ou dans le garage. Les ados un peu bricoleurs apprécieront se construire toute sorte de rampes et obstacles.

 Les petits plus

  • La caméra frontale permet d’enregistrer les parcours et de les partager facilement sur Facebook et Youtube
  • Un certain nombre de figures sont proposées et expliquées dans un onglet de l’application mobile
  • Le Cloud Parrot, qui compte plus de 175.000 joueurs permet de sauvegarder ces parcours et de les comparés avec ceux des autres pilotes.
0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *