La e-cig connectée, une bonne idée ?

À moins que vous habitiez dans une grotte, vous avez très certainement remarqué l’essor des cigarettes électroniques. Effet de mode ou réel intérêt pour la société ? L’avenir nous le dira. En attendant, l’entreprise française SMOKIO a décidé de surfer sur cette vague en lançant l’année dernière la première e-cig connectée.

 

e-cig Smokio

 

 Fumer intelligemment avec Smokio ?

 Smokio ressemble à une e-cig traditionnelle. Elle ne contient pas de tabac, pas de goudron, pas de monoxyde de carbone, et toutes autres substances toxiques que l’on retrouve en abondance dans les cigarettes, mais fonctionne avec des recharges E-liquides. La technologie électronique incorporée au sein de Smokio permet ensuite de récupérer des informations sur votre consommation. Le circuit électronique utilisé à l’intérieur de la e-cig est protégé contre les courts-circuits et les surchauffes. Ces données récupérées sont ensuite transmises par Bluetooth 4.0 à une application, disponible sous iOS et Android, installée sur votre smartphone/tablette. Grâce à cette dernière, vous allez pouvoir consulter le récapitulatif de votre journée en termes de bouffées, de nicotine inhalée ou bien d’euros économisés. Vous pourrez aussi vous fixer des objectifs et les partager quand ils seront atteints sur vos réseaux sociaux favoris.

 

suivi consommation

 

La e-cig connectée, simple gadget ou produit de demain ?

Pour parler de l’application en elle-même, on serait tenté de dire qu’elle représente un réel avantage de par son bilan santé assez détaillé qui permet de voir l’évolution dans le temps des résultats. Il est aussi possible d’établir un historique de sa consommation, jour par jour. Ces chiffres peuvent motiver certains fumeurs à réduire leur consommation voire à arrêter complètement. C’est en tout cas ce qu’affirment les fabricants et revendeurs de e-cig.

Au niveau du design de la e-cig connectée proposé par Smokio, celui-ci reste classique et pourrait s’apparenter à celui d’une e-cig traditionnelle (16cm de longueur, 70g, couleur noire ou argentée, bouton d’allumage composé de LED, autonomie d’un mois, compatible avec l’ensemble des chargeurs e-liquide du marché…).

 

Smokio possède néanmoins quelques faiblesses comme par exemple sa connectivité. Le Bluetooth 4.0 (ou Bluetooth Smart) étant la dernière version de cette connexion, seuls les derniers smartphones pourront utiliser l’application (à partir de l’iPhone 4S et du Samsung Galaxy III par exemple).

Une autre caractéristique risque aussi de fâcher les e-fumeurs. Il n’est pas possible d’ajuster réellement la tension de la vapeur. L’application propose en effet trois modes (haut, moyen et bas) sans pour autant avoir plus d’informations précises sur le voltage. Smokio annonce même que cette tension dépendra de la charge de batterie restante.

e-cig

De mon propre avis, Smokio est une idée intéressante qui pourrait permettra à certains fumeurs de mieux gérer leur consommation mais les inconvénients techniques sont relativement contraignants et pourraient en freiner plus d’un. De plus, d’un point de vue éthique, on peut s’interroger si le quantified self permet de justifier la promotion d’un tel produit qui pourrait inciter les plus jeunes à consommer de « vraies » cigarettes. Surtout quand on voit l’étendue des dégâts

Faites-vous votre propre avis, mais n’oubliez pas que fumer tue ! Connecté ou non…

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *