Implant Party et biohackers : Debriefing

Pour la première fois en France, une Implant Party a été organisée à Paris pour réunir les passionnés pour réunir les passionnés de biotechnologies, implantées, ou non, d’une puce NFC dans la main, avec la possibilité de se faire implanter sur place.

implant NFC

Officieusement, un biohacker est une personne qui s’est déjà implanté une puce NFC dans la main. Et s’ils font cela, c’est pour se simplifier la vie disent-ils. Cela n’a rien de douloureux puisqu’une puce NFC mesure environ 5mm par 5mm, ce qui ne nécessite pas d’importante entaille, mais doit tout de même être implantée dans des conditions d’hygiènes sécuritaires.

S’implanter une puce NFC, pour quoi faire ?

Dans l’interview pour Radio Nova, Hannes Sjöblad, cofondateur d’un collectif de biohecker suédois expliquait que cette puce NFC est reprogrammable comme une carte magnétique d’hôtel, et permet de stocker toute sorte d’informations : « Nous voulons remplacer tout ce que nous avons dans nos poches par quelque chose que l’on ne peut ni perdre ni oublier ».

Cybersécurité

Aujourd’hui, il est très facile de pirater une puce NFC, en étant à proximité, avec un simple smartphone, et les biohackers s’en donnent à cœur joie en s’adonnant au jeu du chat et de la souris. Ils conçoivent eux-mêmes des applications mobiles qui leur permettent de reprogrammer leurs puces, ou d’accéder à celles dès autres, de déverrouiller leur smartphone, de lire le contenu d’une puce, etc. Leur objectif étant de développer leurs compétences.

Domaines d’applications

Dans un précédent article, à lire ici, nous vous parlions de l’université de Lausanne qui développe une puce capable de quantifier des molécules du corps humain en temps réel. La technologie utilisée et le cadre, scientifique, sont différents de celui des biohackers, qui pour le plaisir, expérimente et appréhende une nouvelle technologie. En revanche, l’objectif est le même : simplifier la vie de l’homme dans un monde de plus en plus numérique.

1 réponse
  1. Alain
    Alain says:

    C’est un début technologique pour un monde à la big Brother, il y a un danger pour les libertés à utiliser une puce NFC RFID comme moyen d’identification et de paiement cela correspond exactement au futur système économique mondial annoncé dans la bible ; l’apocalypse chapitre 13 verset 16 il y a plus de 2000 ans :

    « Et elle fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçoivent une marque sur leur main droite ou sur leur front et que personne ne puisse acheter et vendre sans avoir la marque le nombre de la bête ou le nombre de son nom, c’est ici la sagesse! Que celui qui a de l’intelligence compte le nombre de la bête ; car c’est un nombre d’homme et ce nombre est six-six-six. »

    Regardez comment fonctionne un code barre, le 6 6 6 est déjà caché partout sur tous les produits de consommation que nous achetons, même sur votre nouvelle carte d’électeur (pour les Français) ! Ce sont les 2 petits traits (barre de garde ou guard bar en Anglais) à gauche du code-barres, du milieu, et à droite qui en langage code-barres visuellement donne le 6, les chiffres de la partie droite du code barre ne sont pas cryptés, si vous avez un 6 au-dessus vous avez systématiquement les 2 petits traits comme pour les guard bar = 6, regardez les barres codes qui sont chez vous pour vérifier (pour quelle raison occulte cette norme a été validé dans le monde entier?). Je n’invente rien, encore simple à vérifier sous Google avec des dessins pour mieux comprendre (en tapant : barre code et 666, puce RFID verychip ) …

    après le futur krach économique à cause de la dette et des crises on va passer au mode d’argent électronique (plus de billets et de liquide) puis à la nano puce RFID implantée sur la main droite ou le front au nom de la sécurité et de la santé pour les épidémies (avec une modification faustienne de votre ADN en bonus) il faudra faire le bon choix …
    science sans conscience n’est que ruine de l’âme.
    «Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.» Albert Einstein

    Répondre

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *